Construction
choix terrain

Les éléments à prendre en compte dans le choix du terrain

Beaucoup de paramètres doivent être vérifiés avant de finaliser le choix d’un terrain. On peut, par exemple, parler de sa nature, de la configuration de la parcelle ou encore les données administratives liées à la détermination de l’architecture de la maison. Cela dit, il faut comprendre que tout projet de construction immobilière doit passer par la recherche du terrain idéal. Cet article contient quelques éléments à prendre en compte pour ne pas se tromper dans son choix.

Bien choisir l’emplacement de son terrain

La première étape à faire avant de se lancer dans une construction immobilière est l’achat du terrain. Toutefois, il faut être vigilant et de ne pas se précipiter pour faire le bon choix. Pour cela, l’emplacement constitue l’un des éléments à ne pas prendre à la légère, car tout le projet à venir en dépendra entièrement. Pour avoir une idée, il vaut mieux se pencher sur l’attractivité du lieu, notamment en ce qui concerne les écoles, les transports en commun, les commerces, etc.

Outre ces critères personnels, il faut également faire le choix entre un terrain en lotissement ou un terrain isolé. Pour ce dernier, l’éloignement peut engendrer des coûts supplémentaires à l’ensemble des dépenses, si on ne parle que du raccordement aux réseaux d’énergie et de communication. Pour un lotissement, l’acheteur doit accepter certaines circonstances, comme la présence des voisins. Pour information, le choix de l’emplacement peut influencer les autres critères de choix d’un terrain.

La topologie et l’orientation du terrain

La topologie et l’orientation figurent parmi les points à privilégier lors du choix du terrain. Cela étant dit, l’exposition aux éléments tels que le soleil, la pluie, le vent, etc., et au panorama joue un rôle essentiel vis-à-vis du confort et du bien-être des futurs occupants. La consommation énergétique de la maison en dépendra également de cette situation. En guise d’exemple, une exposition australe est idéale pour un terrain en pente pour qu’on puisse profiter au maximum de la chaleur du soleil.

Aussi, la présence de végétation fait partie des éléments à tenir compte lors du choix d’un terrain. À vrai dire, celle-ci constitue un aspect bénéfique quant à la régulation de la température. En hiver, elle permet de couper le vent à l’origine de déperditions de chaleur. En été, cette végétation procurera un peu d’ombre à l’ensemble du paysage.

L’importance de certains aspects juridiques

Pour bien choisir un terrain, il est impératif de vérifier certains aspects juridiques parce que la mise en marche du projet de construction en dépendra entièrement. En fait, les normes en termes d’urbanisme sont nombreuses et certaines d’entre elles peuvent contenir des restrictions pouvant provoquer des conséquences sur un projet de construction. Par exemple, il se peut que le site choisi fasse partie des sites classés ou encore des monuments historiques.

Afin d’éviter tout cela, il vaut mieux demander un certificat d’urbanisme d’information auprès de la mairie pour savoir l’historique du terrain. Certes, cette démarche n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée pour connaître les limitations administratives au droit de propriété. Ainsi, l’acheteur sera informé des règles d’urbanisme et de la fiscalité en matière de taxe d’aménagement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *